fbpx

La posture influence t’elle notre mental ?

L'étude de trois analystes de l'Université d'Harward et de Colombie (Carney, Cuddy et Yap) a démontré que le pouvoir de la posture influençait grandement sur notre attitude non verbale. En 2010, leur étude porte sur les effets de l'attitude posturale sur le potentiel d'expression ouverte ou fermée qui nous anime.

"Dis moi comment tu te tiens et je te dirai qui tu es

Selon notre posture et gestuelle, notre comportement et ressenti sont influencés. Assis, jambes et bras croisés, les épaules en avant, votre attitude démontrera un repli dans les décisions que vous prenez et une hésitation à aller de l'avant. Dans le cas contraire, debout, bras ouverts, épaules redressées, port de tête et menton haut, cette tenue démontrera qu'une forte confiance est présente en la personne, sa décision sera plus rapide et mieux formulée.

Le résultat de cette étude met en avant qu'une tenue d'une meilleure posture, droite et équilibrée, pendant 2 minutes influençait déjà sur la confiance en soi et notre niveau de tolérance. Se tenir droit pendant 2 minutes augmente notre confiance en soi de 80% !

Si 2 minutes suffisent pour influencer considérablement votre physiologie, votre mental et votre expression verbal et non verbale, comment imaginer que certaine personne ne puisse y remédier immédiatement ? Oui, mais comment ? Et surtout par quel moyen ? Il ne suffit pas de vous tenir droit contre le mur ou adosser à votre chaise ! Bien au contraire, c'est toute une prise de conscience qui se joue maintenant.

La photo ci-dessous exprime les différents axes posturaux qui sont pris pour analyser votre posture. Le parallélisme entre les épaules, la nuque et le bassin est un point central sur la compréhension des zones de compensations de votre corps. Quels sont vos atouts, quels sont vos points faibles, quelles sont vos compensations ? Ici tout est étudié.

La proprioception est un élément absolument déterminant dans votre tenue dorsale. Prendre conscience d'où vous vous trouvez et qu'est-ce qui vous entoure engendre une grande influence dans la position que vous adoptez. Avez-vous déjà fait des cours d'assiette les yeux fermés ? C'est tout à fait ce type de cours qui permettent au corps d'effacer les automatismes que vous avez mis en place inconsciemment, comme celui de regarder l'encolure de votre cheval quand vous le travaillez. J'imagine fort peu que ses oreilles vont s'envoler. Levez le nez, le regard recherche l'horizontalité. Vos sens reprendront leur atout original si vous leur en laisser la possibilité. Fermez les yeux, votre toucher en sera valorisé. Vous ressentirez mieux quel est votre tenue dorsale, comment vous vous rasseyez dans le siège de votre selle et pourquoi la balance penche plus d'un côté que de l'autre.

Nous savons tous que le cheval est une éponge à émotion. Il lit dans vos mains, il lit dans vos jambes, il lit dans votre dos. Comment l'aider au mieux sans le déranger ? Pour ce faire et dans un premier temps, prenez le temps de faire analyser votre posture. Vous comprendrez à cette occasion, quel est le point central à rectifier afin d'engendrer une meilleur posture. Puis, dans un deuxième temps, la régularité de votre rigueur à corriger ce point vous permettra d'habituer votre corps à se concentrer davantage sur ses points forts et s'en servir. Plus vous serez sur de vous, plus votre cheval vous écoutera. Plus votre posture sera droite, plus elle influencera sur votre comportement décisionnel, plus votre cheval sera réactif.

Pourquoi hésitez-vous encore à faire évaluer votre position ? Analysez-vous ! Les miroirs ne suffisent pas mais c'est déjà un point de départ. C'est pourquoi je vous propose de suivre mes cours d'analyses posturales pour améliorer votre confort et celui de votre cheval.

Vous trouverez l'étude dont je fais réfère en début d'article sous le lien suivant : http://www.people.hbs.edu/acuddy/in%20press,%20carney,%20cuddy,%20&%20yap,%20psych%20science.pdf

Au plaisir de rendre votre vie à cheval plus souple, plus simple et plus stable,

Marie Debombourg

Massothérapeute équine et humaine, Co-Fondatrice de l'Association Equi-libre dynamique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page